« Un engagement clair et sincère retiendra notre attention. »


Sabrina Ritossa Fernandez
Analyste et spécialiste ESG* chez Sycomore AM,
investisseur responsable​

D’abord traité isolément dans des pôles rattachés aux fonctions marketing dans les grands groupes, le développement durable s’est progressivement imposé comme une composante majeure des stratégies des entreprises. Aujourd’hui, pour être vertueuse, une organisation doit intégrer ses objectifs RSE à son coeur de métier au même titre que la performance économique. Une démarche encouragée en France par la possibilité de se doter d’une raison d’être. Depuis 2019, de nombreuses entreprises ont saisi cette opportunité pour formuler leurs ambitions d’intérêt général.

Chez Sycomore AM, investisseur responsable, nous les examinons avec soin. Un engagement clair et sincère, en adéquation avec la stratégie d’entreprise, retiendra notre attention. La raison d’être ne doit pas rester lettre morte. Chaque décision, quelle qu’en soit l’échelle, doit être prise à l’aune de ce nouvel ADN. Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact des mesures mises en place. Rendez-vous dans cinq ans pour en tirer les premières conclusions !

La raison d’être d’Orange correspond à la réflexion et aux actions engagées par le Groupe depuis plusieurs années. En tant qu’acteur majeur des télécommunications, Orange joue un rôle social de premier plan à deux égards. Fournisseur d’accès, il favorise un accès inclusif à internet dans tous les pays où il est présent ainsi qu’à ses services financiers, notamment avec Orange Money en Afrique et au Moyen-Orient. Orange doit également agir comme un garde-fou digital en garantissant le respect des libertés individuelles sur la Toile. Pour se conformer à sa mission et proposer les meilleurs services à des prix abordables, le Groupe doit poursuivre ses efforts en matière d’innovation produit, de cybersécurité et de transparence sur les droits numériques tout en continuant à mobiliser et à développer les capacités de ses salariés.

*ESG : critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Bénédicte Pluquin

« Cette raison d'être nous fédère autour d'un objectif de progrès commun et universel. »